Step by Step

IEF au CP - Comment apprendre à lire ? (1)

CP Apprendre à lire

Quand vient l'heure du passage au CP, l'angoisse principale de (presque) tous les parents est l’apprentissage de la lecture. Alors, vient la question que l'on se pose tous : est-ce qu'à la fin de cette fatidique année, notre chérubin sera capable de partir à l'aventure avec Robinson, de faire l’école buissonnière avec Tom Sawyer ou de tout savoir sur les dinosaures grâce à ce formidable sésame qu'est la lecture. Mais surtout, est-ce qu'on lui aura donné le goût de lire ?

Pour un enfant scolarisé, le plus souvent, on va croiser les doigts pour que le choix de la méthode de la maîtresse corresponde à notre (chère) tête blonde. En tant que parents, on va suivre avec attention les devoirs pour que tout se passe au mieux. Et, au besoin, on pourra venir piocher quelques idées sur des blogs d'instits, ou d'école à la maison, pour faciliter ce rite initiatique cet apprentissage.

Mais, quand on pratique l’instruction en famille (IEF), tout se complique un petit peu. La responsabilité de cet apprentissage repose entièrement sur nos épaules de maman multi-casquettes (ou de super papa)... Ce déclic ne viendra pas foréement au même moment selon l'enfant. Alors, no stress ! Si un enfant ne sait pas lire à 6 ans, cela viendra à point nommé. L'important, avant tout, c'est de mettre en place un environnement propice à cet apprentissage.

Mais, ne nous le cachons pas, si cet apprentissage tarde à venir, cela va vite devenir le deuxième motif principal de remise en cause de notre choix d'instruction après la question de la socialisation. Et je ne sais pas pour vous, mais moi quand je peux zapper ce genre de question, ça m'arrange bien...

Alors, arrivent deux situations possibles :

  • Soit, comme ce fut le cas avec Miss C (la mini miss... plus si petite que ça... mais pas bien grande quand même,.. de presque 4 ans à l'époque), alors que vous n'avez ouvert avec elle aucun Boscher ou autre méthode de lecture, vous sort un matin d'un air très sérieux :

    Mamaaaaan !!!! MAAAAAAAAAAAAMAAAAAAAAAAAAAN !!!

    Et, alors que vous levez les yeux vers elle, et sortez de votre demi-sommeil matinal devant votre café (ou votre thé ça marche aussi) avec un vague hum ? interrogatif, elle vous annonce fièrement :

    Mamaaan !!! (vous noterez le troisième maman, début d'une longue série qui ne s’arrêtera que le soir...) sur la boite, c'est marqué : juuuuuuuuuuuuussssssse de.... po....mmmeeee !!!

    Et là, vous prenez une méga grosse claque en réalisant qu'elle sait lire mais, que vous (parent indigne), vous ne vous étiez aperçu de rien... Bon, avouons-le, dans ce cas-là, le B+A=BA étant acquis, c'est tout de suite plus facile et vous pouvez passer à l'étape 2 voire 3.

  • Soit, cas le plus probable disons-le, il va falloir accompagner votre progéniture dans ce difficile apprentissage de la lecture...

Si vous parcourez les rayons d'une librairie, vous y trouverez pléthore d'ouvrages et méthodes pour apprendre à lire, toutes se vantant, à tort ou à raison, de leur efficacité. Le choix d'une méthode en particulier peut alors sembler difficile et hasardeux, surtout lorsque l'on débute en IEF. Je vous avais promis un CP "made in maman" pour Miss S. Alors, dans ce premier opus, d'une longue série consacrée à ce sujet, je vais vous livrer ma méthode qui, pour le moment, semble porter ses fruits. En effet, Miss S, du haut de ses 5 ans et demi, sans lire de manière complètement fluide comme sa soeur au même âge, commence à très bien déchiffrer. Mais surtout, elle adore lire, et comprend ce qu'elle lit, ce qui, pour moi, est primordial.


Première étape : leur donner le goût de la lecture

lecture charlotte Mason

J’aime beaucoup la pédagogie Charlotte Mason. A la fois pour son éducation au contact de la nature mais aussi, et surtout, pour son étude des Living Books. C'est à dire des livres beaux et bien écrits. Des livres qui transmettent une leçon de vie, des valeurs morales... Bref, ils doivent avoir une âme !

Vous trouverez une belle liste d'ouvrages en français sur le blog Petits Homeschoolers et plein d'infos sur cette belle pédagogie.

On ne le répétera jamais assez, il est primordial de lire des livres à ses enfants. Et, plus ces livres auront un vocabulaire riche et un ancrage dans le réel, mieux ce sera.

Chez nous, lors de la traditionnelle (et non négociable) histoire du soir, le choix du livre revient entièrement aux miss. Pour ce moment, on trouvera à la fois des Living Books et des lectures un peu plus légères. J'ai presque le contrôle sur le contenu de leurs bibliothèques. Alors, globalement, le choix est un tout petit peu orienté. Celles-ci contiennent un choix de livres sélectionnés selon les envies et les intérêts des miss mais aussi et surtout selon la qualité intrinsèque des ouvrages.

Grâce à l'instruction en famille, je peux leur réserver un second moment de lecture dans la journée durant lequel j'ai cette fois le choix du livre. J'essaie ainsi de leur faire découvrir certaines œuvres qui pourront les enrichir humainement et intellectuellement. À la fin de cette lecture offerte, on essaie de faire un petit exercice de narration où, à tour de rôle, les filles me disent avec leurs mots ce qu'elles ont retenus de ce que je viens de leur lire et ce qu'elles en pensent.

Cet exercice difficile demande un petit peu de pratique, mais il permet grandement d'améliorer l'expression orale, la compréhension de texte et l'esprit critique des enfants. Ici, même la petite dernière commence à se prêter au jeu.


Deuxième étape : la conscience phonologique

Panier jeu je devine Montessori

Avant de savoir lire, l'enfant doit être capable de reconnaître les différents sons qui composent un mot. C'est ce que l'on appelle couramment la conscience phonologique. Cette première étape fondamentale est malheureusement parfois un peu négligée, car on veut aller trop vite. Pourtant, elle est la fondation qui construira un apprentissage solide de la lecture et permettra d'éviter bien des confusions de sons par la suite.

Cet apprentissage peut débuter dès trois ans, que l'enfant soit scolarisé ou non, et s'étaler sur plusieurs années. Si cela n'est pas acquis en début de CP, pas de panique ! À cet âge où le langage est bien en place, c'est un apprentissage qui se fera très vite en général !

  • "Je devine"

    Chez nous, l'inspiration Montessori est forte et je commence ces apprentissages par le jeu "Je devine". Pour une présentation en détail, je vous invite à lire l'article : Comment préparer son enfant à l’apprentissage de la lecture avec la pédagogie Montessori ? que j'ai écrit sur So Working Girl, un webzine collaboratif...

    Je vais vous en résumer le principe . On sélectionne des objets du quotidien (petits jouets, figurines, playmobils) que l'on place dans un petit panier. Ces objets devront avoir la caractéristique commune de contenir le même son. Le principe est simple : on va demander à l'enfant de trouver dans le panier un objet commençant par ce son.

    Au fur et à mesure de l'apprentissage, on complexifiera le jeu en cherchant un son se situant à la fin ou au milieu du mot.

    A chaque fois qu'un son est acquis, on remplit notre cahier des sons. Sur un cahier tout simple, elle dessine une maison (pour la plus petite, je colle un dessin de maison). Sur le toit, nous écrivons la lettre correpondant au nom du son. La miss me donne 10 noms de choses contenant ce son. On cherche ensemble, sur internet, des petites images dont le nom contient ce son, je les imprime et elle les colle dans son cahier.

  • La planète des Alphas

    Les puristes me pardonneront (ou pas et me conduiront direct au bûcher !!!) mais, j'aime, par dessus tout, mixer les méthodes à notre sauce. Cela permet, je trouve, de s'adapter chaque jour à l'enfant tout en variant les supports sans s'enfermer dans une idéologie.

    La méthode des Alphas permet d'aborder la phonologie de manière très ludique. Tout commence avec un dessin animé et une histoire qui leur permet de s'imprégner de l'univers.

    Certains décident d'acheter toute la méthode, qui est géniale, mais cela demande un investissement financier important. Nous, nous avons juste acquis un coffret de 60 figurines qui nous sert à manipuler et nous nous appuyons sur les super ressources créées par des instituteurs de talent. Si ça vous dit, je vous les partagerai dans un autre article, car celui-ci est déjà bien long...

  • Tralala

    Pour le côté ludique, on utilise un jeu créé par une orthophoniste : Les cartes Tralala - Tap syllabes et chante sons


Troisième étape : la préparation de la main et la reconnaissance des lettres

Lettres rugueuses Montessori

J'aime beaucoup le matériel des lettres rugueuses dans la pédagogie Montessori car il permet à la fois de favoriser l'apprentissage de la lecture mais aussi celui de l'écriture.

On présente les lettres trois par trois en les nommant par leur son. Une fois qu'une série est acquise, on passe à la suivante jusqu'à ce que notre grand bambin maîtrise l'ensemble des sons de l'alphabet. Il est très important de présenter les lettres par leur son, et sutout pas par leur nom, pour facilitter la conscience phonologique et l'apprentissage de la lecture.

En parralèle, pour commencer à préparer l'écriture, elles écrivent les lettres apprises dans la semoule d'abord avec le doigt puis ensuite avec un crayon. Pour cela, nul besoin de matériel coûteux, un fond de couvercle ou un petit plateau (ici, on utilise une boite tupperware à jambon qui à l'avantage d'être refermable) dont le fond est tapissé d’un morceau de papier de verre fin et que l'on a recouvert d’une couche de semoule de couscous.

Une fois que les premières lettres sont assimilées (a, o, s, r, l, b et c), on va les associer pour que l'enfant comprenne le principe syllabique B+A = BA.

C'est à ce moment là que je commence à laisser négligemment traîner, bien en vue, un alphabet mobile. On utilise un coffret des éditons Nahan mais vous pouvez aussi opter pour un grand alphabet mobile Montessori. La curiosité étant un vilain défaut très fortement encouragé dans notre maison, il ne se passe pas longtemps avant qu'elles ne commencent à jouer avec et à manipuler les lettres pour les associer. Elle commencent par former des syllabes sans queue ni tête que je dois lire et relire pour leur plus grand plaisir. Puis, on voit rapidememnt l'évolution avec l'apparition des premiers mots phonétiques.


Quatrième étape : la lecture

Dictées muettes Montessori

Pour qu'elles comprennennent le principe syllabique de manière concrète , on attaque alors les premières dictées muettes Montessori. On les réalise ici, au choix de la miss, soit avec des lettres d'un alphabet mobile, soit avec les figurines des Alphas. Une fois qu'une dictée est maîtrisée, on passe à la suivante et on fait ainsi à leur rythme les 66 dictées muettes.

Si vous les cherchez, on les trouve sur une petite mine d'or de la pédagogie Montessori : le site ParticiPassions.

J'aime beaucoup cette manière d'apprendre qui intègre à la fois la lecture et l'écriture. Cette méthode permet de respecter un apprentissage naturel inspiré de l'apprentissage du langage (on parle bien de moyenne, chaque enfant évolue à son rythme...) :

  • A 3 mois l’enfant lit sur les lèvres.

  • A 6 mois, il dit ses premières syllabes (les fameux bababababa).

  • A 9 mois, les mots prennent un sens, souvent c'est l'âge du premier papa.

  • A 1 an, l’enfant répète des mots consciemment et volontairement.

  • A 14/15 mois, les objets ont un nom. Son langage se développe et souvent l'enfant se met à parler dans son langage, le plus souvent incompréhensible pour le commun des mortels.

  • A 18 mois environ, l’enfant associe ses premiers mots en langage bébé ou pas (il a l’intention d’une phrase).

  • A 2 ans, l’enfant fait des phrases de plus de deux mots. La construction grammaticale se met en place.

  • A 3 ans, les bases du langage sont en place...

Pour l'apprentissage de la lecture, on va fonctionner un peu sur le même shéma :

  • D'abord les premier sons : la conscience phonologique.

  • Puis, la lecture des mots d’une syllabe.

  • Ensuite, la lecture des mots de plus de 2 syllabes.

  • Et enfin, la lecture des premières phrases...

Selon moi, le plus important est de ne jamais mettre l'enfant en difficulté en le confrontant à des sons qu'il a pas encore étudiés. On avance doucement, mais sûrement, son par son. Une exception à cette règle : si l'enfant le demande... Alors on explique toujours, on lui lit le mot. Je le fais également avec les mots outils, mais sans aucun apprentissage par cœur. Je les lui lis et ils rentrent tout seul, au fur et à mesure.

Une fois que le principe syllabique est acquis et que la lecture des syllabes simples devient plus fluide, on attaque les sons complexes un par un. Pour cela, j'ai deux super alliés : les maisons des sons et le génilissime livre Balthazar découvre la lecture.


Les méthodes de lecture

CP Apprendre à lire

Parallèlement à ces apprentissages concrets, une fois les premiers sons connus, on attaque l'apprentissage de la lecture de manière un peu plus classique. Pour consolider les bases avec la plus grande, nous avions utilisé la méthode de Téo et Nina. Bon, comme elle savait déjà lire, la grosse première moitié du livre a été vite avalée. Cette méthode nous avait bien plu, je pensais donc l'utiliser avec la seconde. Mais Miss S, a eu un vrai coup de cœur pour l'univers de Sami et Julie qui est certainement du à l'application pour apprendre à lire de cette méthode. Alors, pour elle, on continue avec cette méthode qui pour le moment semble très bien lui convenir.

Même si on essaie de limiter les écrans, quand on est fille de geek, la crédibilité en prend un coup. Alors, quitte à ce qu'elle soit derrière un écran, autant qu'elle en tire profit. Parmi l'immense offre sur Internet, il y a deux sites gratuits que j'aime beaucoup pour favoriser l'apprentissage de la lecture de manière ludique :

Nous utilisons également le coffret de la collection Je suis en CP pour complés;ter ses apprentissages ludiques et, depuis qu'elle sait un peu mieux lire, le jeu Tam Tam.

Le fait de varier les méthodes et de beaucoup manipuler lui permet d'appréhender la lecture de différentes manières. Les progrès sont quotidiens et deux choses m'indiquent que ça fonctionne : elle progresse sans vraiment s'en rendre compte avec des prises de conscience par à coups. Waouh ! En fait je sais faire ça, c'est TROP FACILE !!! Et surtout, elle en redemande...


Les livres premières lectures

Livres premières lectures

On vous en (re)parlait, il y a peu de temps : les miss adorent les livres de la collection Je suis en CP. Mais pour pouvoir les lire de manière autonome, il faut que l'enfant ait déjà vu les sons simples et quelques sons complexes. Alors, pour commencer, au tout début, je préfère les livres de la collection Premiers livres à lire seul avec Balthazar.

Par la suite, la collection J'apprends à lire avec Sami et Julie qui est classée en trois niveaux de difficultés croissante. Ce sont les seuls que j'ai trouvés (à l’exception des Balthazar) qui ne contiennent que des sons simples dans le niveau 1. Lorsque l'enfant est capable de lire les niveaux 2 de Sami et Julie, il est aussi prêt pour les niveaux 1 de Je suis en CP et pour les livres de la collection Dragons et merveilles.

Vous pouvez retrouver tous les articles sur les livres premières lectures des miss ICI.


Et chez vous ?

Voilà, c'est mon mix de méthodes à moi pour un CP made in maman... Libre à vous d'y piocher quelques idées et, si le cœur vous en dit,je suis curieuse de connaître les vôtres. Alors, amis blogueurs, si vous avez des articles qui parle de l'apprentissage de la lecture, n'hésitez pas pas à me les envoyer, je rajouterai vos liens.

Et, pour les autres, je suis curieuse, alors dites-moi tout ! Comment vos enfants aprennent-ils à lire ? A l'école ou à la maison ? Avec quelles méthodes ?

Et si vous avez des questions ou un petit message à nous transmettre, n'hésitez surtout pas... Vous pouvez me contacter via le formulaire du blog, je vous répondrai avec plaisir.


Vous pouvez retrouver toutes nos ressources dans la page : Ressources IEF du blog.

Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook, Instragram et Twitter

Abonnez vous à notre Newsletter, pas de spam, 1 mail max par semaine, pour découvrir nos prochains articles.

À Bientôt !


Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à nous laisser un petit commentaire ici ou sur notre page Facebook : Step by Step - Blog et à le partager avec vos amis...

3 commentaires :

Elo a dit…

Coucou!
Je te suis depuis longtemps mais je n'ai jamais osé poster...
Mes deux grands ont su déchiffrer en fin de MS et lire de façon fluide en tout début de GS.
Sans rien pour le premier et avec La "fabuleuse méthode de lecture du professeur Tagada " pour le second. J'ai acheté /emprunté beaucoup de petits romans, les mêmes que toi et aussi les "je lis tu lis" (les filous du cp rencontrent un grand succès)
"Mes p'tits docs "plaisent beaucoup aux petits curieux, il y'a peu d'écriture... Parfait pour lire tout seul un petit documentaire !
Je file voir tous les onglets que je viens d'ouvrir en lisant ton article!
Elo


Step bystep a dit…

Bonjour,
Merci pour ton message. Je ne connaissais pas du tout La "fabuleuse méthode de lecture du professeur Tagada". Je viens d'aller voir, même avec juste les extraits ça à l'air génial. J'aime beaucoup le principe des 10 leçons à relire ensemble et de l’accompagnement vers la lecture. Mon porte-monnaie ne te remercie pas mais je croit qu'il va rejoindre notre bibliothèque ;)
Bonne lecture ! à bientôt :-)
Laura

Elo a dit…

Le livre n'est pas du tout une "vraie " méthode de lecture !!!
Mais il est très drôle, et c'est ce qu'il fallait pour mon deuxième garçon!

Enregistrer un commentaire

Qui sommes-nous ?

Blog d'une maman Bretonne de trois petites miss de 7, 5 et 3 ans, instruites en famille.En savoir plus...

Newsletter

Pour ne rien rater :

S'abonner
Catégories
Rechercher
Tranches de vie en IEF