Step by Step

IEF - Apprendre à écrire - Méthode Dumont

IEF - Apprendre à écrire - Méthode Dumont

L'apprentissage de l'écriture ne s'est pas fait sans peine avec Miss C, et il aura fallu attendre le CE2 et ses 7 et demi ans pour que celle-ci devienne plus fluide et lisible et qu'elle fatigue moins. Cela a été possible surtout grâce au Cahier de remédiation

Alors, avec Miss S, j'ai décidé de faire différemment et de prendre le taureau par les cornes pour ne pas (re)rentrer dans la même galère.

J'ai entendu beaucoup de bien de la méthode proposée par Danièle Dumont, qui après avoir été enseignante, travaille désormais comme rééducatrice de l’écriture, auteur et formatrice. Elle anime également des conférences et des colloques.

Alors, pour bien commencer je me suis plongée dans la lecture de son livre, Le geste d'écriture, qui détaille la méthode en long et en large mais aussi et surtout donne les clés pour mener un apprentissage global de l'écriture en respectant la physiologie de l'enfant.

IEF - Apprendre à écrire - Méthode Dumont

Ensuite, pour la mise en pratique, on trouve une série de cahiers qui englobe l'apprentissage de l'écriture de la maternelle au collège (en cas de remédiation ):

En maternelle :

Au primaire :

La lecture du livre est vraiment indipensable à la bonne mise en place de la méthode. Il permet la compréhension des objectifs et sans lui les cahiers d'activités perdent une grande partie de leur intérêt.

Selon cette méthode, l'apprentissage de l'écriture commence dès la petite section de maternelle et continue jusqu'au CE2, voire plus tard, et ne passe pas par des exercices de graphismes classiques où l'on repasse sur des pointillés...

Si l'on devait résumer la méthode, elle part du principe que tout part de la boucle dans notre écriture cursive. Une fois que les activités de latéralisation, de gestion de l'espace graphique et de tenue du crayon sont acquises et que les activités du cahiers 1 ont été réalisées. On commence dès le début du cahier 2, soit la moyenne section, par travailler la petite boucle qui permettra à terme de former la lettre e.

Puis, on l'étire pour former une grande boucle, le l. On peut alors commencer écrire les premiers petits mots : le et elle. Ensuite, en resserrant la petite boucle sur elle-même, on obtient le i. Si on double le i, on obtient alors le u.

On arrive ensuite au t qui lui monte de 2 interlignes. Quand cela est bien acquis, on apprend le c qui doit commencer légèrement plus bas que le 1er interligne et toucher l'interligne en remontant de la va découler le o puis le a. Et seulement ensuite le d et le q...

On attend qu'une lettre soit bien acquise avant de passer à la suivante. Parallèlement, chez nous, on continue la manipulation des lettres rugueuses et l'écriture dans la semoule.

Avec Miss S, 5 ans, on a bien attaqué le troisième cahier de la méthode qui correspond à un niveau GS et je vous laisse juger du résultat dès le début de celui-ci. Ce n'est pas parfait mais les progrès sont quotidiens, elle le fait en autonomie et pratiquement sans effort.

IEF - Apprendre à écrire - Méthode Dumont

Je suis définitivement convaincue par cette méthode et on a d'ailleurs entamé le premier cahier, que l'on remplit avec Miss A, quand les activités préliminaires (peinture, gommettes, comptines, motricité fine..) ont été réalisée... Elle rentre parfaitement dans la continuité des activités de vie pratique Montessori et surtout elle prend l'enfant dans sa globalité.

IEF - Apprendre à écrire - Méthode Dumont

IEF - Apprendre à écrire - Méthode Dumont

Le geste d'écriture est fluide et sans effort car l'enfant apprend dès me début à tenir correctement son crayon et à positionner son poignet et sa feuille pour que l'écriture glisse toute seule...

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette méthode, le site de Danièle Dumont vous donnera quelques pistes mais surtout je vous invite à lire son livre Le geste d'écriture qui permet une très bonne première approche de la méthode.


Vous pouvez retrouver toutes nos ressources dans la page : Ressources IEF du blog.

Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook, Instragram et Twitter

Abonnez vous à notre Newsletter Hebdomadaire pour découvrir nos prochains articles.


Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à nous laisser un petit commentaire ici ou sur notre page Facebook : Step by Step - Blog et à le partager avec vos amis...

21 commentaires :

Girls'n Nantes a dit…

coucou

c'est très chouette !
Je pense regarder cela de plus près pour mes enfants.
Merci pour la découverte car je ne connaissais pas du tout !

bises

la fée biscotte a dit…

Super comme livre pou apprendre :) Merci pour la présentation

Melly's Book a dit…

Je ne connais pas cette méthode, mais elle a l'air très intéressante.

Mama Twins a dit…

Merci pour cette présentation !!!

MissPetitsProduits a dit…

La meilleure façon d'apprendre à écrire est de rendre ça ludique et pas comme une tâche à atteindre absolument. :) C'est nécessaire mais souvent c'est difficile pour les enfants. Ces petits cahiers semblent faciliter le travail, c'est cool!

Vanity of our Lives a dit…

Le cahier 1 me tente pour mon Loulou de 3 ans !

Step by Step - Blog a dit…

Dans le cahier 1, il y a un côté avec les gommettes et l'autre moité (on retourne le cahier) des activités avec de la peinture...

Emma a dit…

Je connaissais cette méthode et elle aide vraiment bien !

Dressme a dit…

Merci pour cette découverte :)

Mél Blanc a dit…

C'est sympa les livres d'activités pour apprendre à écrire en écrivant directement sur le cahier!

Lecture de Petite Plume a dit…

Merci pour ton article très utile!

Diablotine a dit…

Merci pour ton billet !

Lapinou Family a dit…

Je ne connaissais pas cette méthode

Natieak a dit…

Mine de rien il en faut de la concentration pour arriver à écrire lisiblement et sans peine. On devrait donner ce livre à certaines adultes lol !

Côté Make-up a dit…

Quand j'étais petite, mes cahier d'écriture c'était comme ce que présente ce livre au vu de tes photos !

Step bystep a dit…

Pour les adultes, c'est pas faux! Je vais en parler à mon médecin, ça pourrait l'aider ;)

Rébecca Gontier a dit…

C'est un article intéressant que le vôtre d'autant plus que concernant l'écriture et l'IEF, il y a peu d'infos sur le net par rapport à la lecture. J'ai moi-même écrit un petit article sur apprendre à écrire à la maison (sur mon blog www.boucledencre.fr).
Ce qui me paraît très important de souligner c'est l'impact de la tenue de crayon et de la posture dans l'apprentissage de l'écriture. La photo de l'article ne reflète pas vraiment ces aspects-là. Pour bien écrire, sans douleur, il faut pencher son cahier de sorte que la main soit sous la ligne d'écriture. Il faut également que le bout du pouce et de l'index repose bien sur le crayon (là le pouce passe par-dessus le crayon) afin que les doigts puissent se mouvoir pour former les lettres... Je chipote mais c'est mon quotidien de rééducatrice de l'écriture :) Pour les parents que cela intéresse, il y a aussi le livre d'Agnès Daubricourt, "Jeux d'éveil à l'écriture", une mine d'or de petits jeux de motricité fine pour aider à l'apprentissage de l'écriture et plein de bons conseils!

Anaïs a dit…

Bonjour
je m'interesse fortement à la méthode Dumont que j'espere inserer dans un cadre montessorien
j'ai quelques petites questions; mon fils a été scolarisé pour sa PS l'an dernier et je le suis en ief cette année donc il a un niveau MS. Pensez vous que je doive commencer par le caier 1 ou puis je passer au deuxieme directement? merci

Danièle Dumont a dit…

Bonjour,
Comme mon message est long, je l'ai coupé en deux.

1ère PARTIE
Tout d'abord pour répondre à Anaïs, il faut bien comprendre que la question initiale n'est pas d'utiliser tel ou tel cahier mais bien de comprendre pourquoi on les utilise. On trouvera la réponse dans les vidéos schématisant le système d'écriture dans ma chaine YouTube https://www.youtube.com/channel/UCbi_HJjTuDbR6urHv___cnw (et dans le livre, bien sûr - édition 2016).
On comprendra alors que, contrairement à ce qu'écrit une internaute plus haut " la tenue de crayon et la posture" n'ont pas "un impact" sur "l'apprentissage de l'écriture". L'apprentissage de la tenue du crayon et de la posture FONT PARTIE INTEGRANTE de l'apprentissage de l'écriture (Désolée de l'avoir écrit en capitales, mais c'est le seul moyen de mettre la différence en évidence).
Cette commentatrice oublie aussi un apprentissage très important, celui du maniement du crayon. Comme elle ignore cet appentissage, elle n'a pas vu l'origine de la mauvaise position de la main. Elle n'a pas pu la voir puisqu'elle dit "comment la main doit être placée" (sous la ligne) mais pas "pourquoi", ce qui est pourtant indispensable à comprendre pour enseigner ou rééduquer l'écriture.
Du coup elle oublie de relever une erreur qui est à l'origine (peut-être pas seule, c'est vrai) de la mauvaise position de la main : l'exercice du tracé dans le sable. Comme tout exercice qui impose que le coude de l'enfant soit "en l'air", plus l'enfant l'apprécie, plus il va avoir du mal à faire l'inverse, donc à poser son avant-bras sur la table et il va garder cette espèce de position qu'on voit sur la photo, position héritée de la façon qu'ont les tout petits de prendre les objets à pleine main assortie de ce qu'on ne voit qu'indirectement mais qui gêne l'écriture et explique les anomalies d'appui et le galbe altéré des boucles : un léger soulèvement du poignet.
Donc Anaïs, pour que votre enfant, apprenne correctement à écrire, il lui faut apprendre à tenir et manier son crayon ET il lui faut apprendre à gérer l'espace, c'est à dire à tenir la ligne et à réguler les dimensions et proportions des objets que le jeu l'invite à manipuler (cf Les trois cercles à gauche sur les vidéos). Ces apprentissages-là, c'est le cahier 1 qui les suit. Ce cahier peut-être panaché avec les cahiers thématiques " Le cirque" ou "Le loup".
Parallèlement attention aux conseils toxiques qui fleurissent sur le Net et, donc, gênent les apprentissages. Cf. http://legestedecriture.fr/la-tenue-du-crayon-les-faux-bons-conseils/ mais pas seulement. Par exemple, le bracelet avec élastique qui bloque le corps du crayon dans la commissure entre la base du pouce et celle de l'index empêche l'enfant de s'exercer (involontairement) à bouger librement le crayon ; l'enfant aura ensuite beaucoup de mal à utiliser un stylo-bille car il ne saura pas en remonter le corps spontanément contre la base de l'index.
Autre exemple de conseil hautement toxique : celui du critérium pour empêcher l'enfant d'appuyer sur le crayon. Au lieu de traiter le problème, on traite le symptôme et on met l'enfant dans un tel état de stress qu'il appréhende d'écrire. Il suffit pourtant simplement d'apprendre à l'enfant à poser son poignet sur la table au lieu de le nourrir d'exercices contraires sur fond de musiques enjôleuses.

Danièle Dumont a dit…

2ème PARTIE

Comme nous sommes sur un blog qui sert que points de repère, de références, aux mamans - mais pas seulement sans doute-, je ne voudrais pas passer sous silence une erreur, peut-être un lapsus, qui peut avoir des conséquences. Alors qu'elle relève à juste titre que sur la photo le pouce passe par-dessus le crayon (ce qui ne convient pas), la même internaute nous dit que le bout du pouce et le bout de l'index doivent bien reposer sur le crayon.

"Le bout" c'est l'extrémité. Si l'extrémité du pouce repose sur le crayon la main est crispée. C'est ce qui se passe lorsqu'on arrive au bas d'un prolongement inférieur (jambage ou boucle inférieure du f), pas lorsqu'on trace le corps des lettres encore moins le dépassement supérieur des grandes lettres (c’est-à-dire les grandes boucles et les grandes étrécies). Si on demande à l'enfant de placer l'extrémité du pouce et l'extrémité de l'index sur le crayon alors il va avoir du mal à plier plus ses doigts pour descendre en bas des jambages (autrement dit, les doigts vont avoir du mal à "se mouvoir pour former certaines lettres). L'enfant va fatiguer. Donc non, on ne peut pas dire que "pour bien écrire, sans douleur (…) il faut (…) que le bout du pouce et de l'index repose bien sur le crayon. C'est la PULPE du pouce et celle de l'index qui sont en contact avec le crayon dans la majeure partie de l'écriture pas le bout. Le sens des mots a son importance.
Au sujet de la position du cahier. La main peut être sous la ligne d'écriture alors que le cahier est posé droit. On ne peut donc pas écrire : " il faut pencher son cahier de sorte que la main soit sous la ligne". La main sera ou ne sera pas sous la ligne en fonction de la position du bras.
J'avais d'ailleurs fait remarquer à l'époque cette question de la position du bras, lorsque les programmes de 2002 avaient fait disparaitre dans une mouture finale la fin de ma proposition : le cahier doit être sensiblement placé dans l'axe de l'avant-bras si l'avant-bras est lui-même correctement placé.

Afin que l'information soit exacte il convient donc de rectifier le commentaire en question de la façon suivante : Pour écrire sans douleur il faut que les muscles soient le moins contractés possibles. Pour cela les coudes ne doivent être ni trop près ni trop éloignés du corps, la main doit être placée dans l'axe de l'avant-bras et les doigts doivent bouger dans le même axe. Cela impose que le cahier soit penché sensiblement dans l'axe de l'avant-bras, tout cela a POUR EFFET de faire placer la main sous la ligne d'écriture. Là je ne chipote pas, je parle bien de données essentielles qui permettront à nos lectrices (car ce sont surtout des dames, je crois, qui lisent ce blog dont je salue l'existence  ) de faire au mieux pour enseigner l'écriture à leur enfant. C'est ce à quoi je vise depuis plus de 30 ans d'observation, de réflexion, de pratique de la rééducation, de recherche empirique ou universitaire et une vingtaine d'année d'enseignement de la rééducation de l'écriture et de l'enseignement de l'écriture.

Désolée pour la longueur du message. Comme 2017 touche à sa fin, j'en profite pour souhaiter à tous et à toutes une très belle année 2018 et une belle réussite à Step by Step.

Step by Step - Blog a dit…

Bonsoir Mme Dumont,

Je tiens à vous remercier pour ce long commentaire extrêmement instructif. Ces précisions sont très précieuses pour moi et mes lecteurs. Votre éclairage concernant l'écriture dans le sable et ses conséquences est particulièrement intéressant. Votre analyse concernant la tenue du crayon de ma deuxième fille va nous permettre de travailler en ce sens pour l'améliorer et éviter ces erreurs avec la troisième.

J'en profite également pour vous remercier pour vos ouvrages qui sont une aide inestimable pour les enfants qui apprennent à écrire et les parents ou les enseignants qui les accompagnent. Votre méthode a permis à ma première fille de trouver le goût d'écrire sans fatigue après un apprentissage difficile et accompagne les suivantes.

Il me reste à vous souhaiter une très belle année 2018 et toute la réussite dans vos projets.

Enregistrer un commentaire

Qui sommes-nous ?

Blog d'une maman Bretonne de trois petites miss de 7, 5 et 3 ans, instruites en famille.En savoir plus...

Newsletter

Pour ne rien rater :

S'abonner
Rechercher
Catégories
Tranches de vie en IEF