Step by Step

Sapin de noël : entre Histoire et traditions

sapin de noel

Hier, on a enfin acheté notre sapin de Noël. On a passé un super moment en famille et Miss A a décoré le sapin pour la première fois avec nous. L'année dernière, elle était vraiment trop petite...

On est très content du résultat et les enfants sont fans de leur nouvelle guirlande lumineuse musicale. Bon, nous parents, je crois qu'après un mois de ce traitement, nous serons soulagés de ne plus subir entendre ces musiques de Noël à longueur de journées (si, si, elles en sont capables...). Bon les deux choses qui les rendent plus supportables sont qu'on peut couper le son et qu'ils y en a plusieurs. Décorer le sapin nous a aussi permis de nous remémorer d'où venait cette tradition...


Les premiers sapins de Noël

sapin de noel

Entre 2000 et 1200 avant JC, on parlait déjà d'un arbre : l'épicéa considéré alors comme l'arbre de l'enfantement par les Celtes.

Pour le rite païen du solstice d'hiver, un arbre symbole de vie était décoré avec des fruits, des fleurs et du blé. Les Celtes avaient adopté un calendrier basé sur les cycles lunaires. A chaque mois lunaire était associé un arbre. L'épicéa était celui du mois de décembre. Le jour du 24 décembre fut choisi car ils considéraient ce jour comme celui de la renaissance du soleil. En 354, pour rivaliser avec cette fête païenne, l'Eglise institua la célébration de la naissance du Christ et choisit la date du 25 décembre. Initialement la célébration de Noël se résumait à la messe de la nativité.

Au Moyen âge, on décorait un beau sapin de la forêt avec des pommes rouges, pour qu’il représente l’arbre de la connaissance et ses fruit défendus. A partir du XIVe siècle, on plaça au sommet une étoile représentant l'étoile de Bethléem. Cet arbre n’était jamais coupé ni déraciné. Les chrétiens ont décidé qu’ils garderaient cette habitude de décorer leur sapin chaque année, le jour du 24 décembre.


Les premiers sapins d'intérieurs

sapin de noel

Les premiers sapins d’intérieurs sont apparus en 1521 en Alsace et dans la région de Bâle, où on l’appelle aussi "arbre de Christ". C’est en 1546, dans la ville de Sélestat en Alsace que l’on trouve le premier texte officiel mentionnant le sapin de Noël.

La ville autorisa cette année-là les habitants à couper des arbres verts pour Noël au cours de la nuit de la Saint Thomas le 21 décembre. A cette époque, le sapin était décoré de roses, symboles de la vierge, de pommes et de confiseries. L'arbre pouvait également être garni d'oublies (pour représenter les hosties de l'Eucharistie).


Développement de la tradition

sapin de noel Boston

Ce sont les protestants en 1560 qui développèrent la tradition du sapin de Noël pour se démarquer des catholiques. En effet, ceux ci ne voulaient pas représenter la nativité par une crèche.Progressivement, cette mode s’est répandue dans l’Europe protestante, en Allemagne et en Scandinavie.

En France, Il fallut attendre 1738 pour que l’arbre de Noël soit introduit à Versailles, par Marie Leszcynska, femme de Louis XV, d’origine polonaise. Puis en 1837, la princesse allemande Hélène de Mecklembourg, après son mariage avec le duc d’Orléans, fit décorer un sapin aux Tuileries.

tradition se généralisa après la guerre de 1870 dans tout le pays, grâce aux immigrés d'Alsace-Lorraine qui firent largement connaître la tradition du sapin de Noël aux Français. C'est à cette période que le pays entier adopta cette tradition. Avec l’invention des guirlandes d’ampoules électriques, l’Amérique donne un nouvel aspect à l’arbre de Noël traditionnel.

Dès 1912, les premiers arbres illuminés apparaissent sur les places publiques de la ville de Boston. Les sapins extérieurs deviennent rapidement monnaie courante en Amérique. Après la Première Guerre mondiale, cette nouveauté gagne l’Europe et se généralise vers le milieu du XXe siècle.

Vers la fin du XIXe siècle, une autre variante de l’arbre de Noël traditionnel apparut également sur le marché&nbsp:: le sapin artificiel. Les plus anciens proviennent d’Allemagne et sont fabriqués à partir de fils métalliques et de plumes d’oie ou de dinde teintées en vert pour imiter les aiguilles du sapin. Entre 1900 et 1950, la production de grands arbres, en plumes d’autruche ou de cygne, était destinée aux hôtels, magasins et grandes demeures bourgeoises.


Les décorations de Noël

boules sapin de noel

Au fil du temps, les décorations du sapin de noël évoluent. à l’époque victorienne, un beau sapin de Noël devait avoir six hauteurs de branches et être posé sur une table recouverte d’une nappe de damas blanc.

On le décorait alors de guirlandes, de bonbons et de fleurs en papier. Puis les sapins se sont peu à peu illuminés. Tout d’abord avec des coquilles de noix remplies d’huile de lampe à pétrole, puis à l’aide de chandelles souples acrochées aux branches, avec tous les risques que cela induisait (Les incendies étaient très fréquents).

C'est en 1858 qu'un artisan verrier a eu l'idée de créer la boule de Noël telle que nous la connaissons aujourd'hui. Cette année là un hiver particulièrement rigoureux avait eu pour conséquence d'affecter les récoltes et l'on avait donc moins de pommes à Noël pour décorer les sapins. Il faut attendre 1880 pour que les premières décorations électriques apparaissent aux Etats-Unis. Jusqu'en 1950, c'est en majorité en Allemagne et en Europe de l'Est que sont produites les décorations de Noël.

Les personnages sont généralement fabriqués en coton et les cheveux d'anges en fibres métalliques. L'arrivée du plastique et de la fabrication industrielle des décorations de Noël s'est developpée et on trouve aujourd'hui toutes sortes de décorations dans les magasins. Mais les plus réussies restent toujours celles que l'on fabrique soi-même.

Les guirlandes quant à elles ont connu une belle dérive : on parlait autrefois d'un arbre enguirlandé. Au sens figuré, enguirlander une personne, c'était la couvrir d'éloges. Ce terme a subi la mauvaise influence du verbe engueuler : aujourd'hui se faire enguirlander n'est plus très flatteur...

sapin de noel

Et puis après tout le plus important à Noël ce n’est pas le sapin, mais bien ce qu’il se passe autour ou à son pied !


Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à nous laisser un petit commentaire ici ou sur notre page Facebook : Step by Step - Blog et à le partager avec vos amis...

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Qui sommes-nous ?

Blog d'une maman Bretonne de trois petites miss de 6, 4 et 2 ans, instruites en famille.En savoir plus...

Nos coups de coeur
Catégories
Rechercher
Tranches de vie en IEF
logo box pandore logo speaky planet